Swap-Swap

Tout savoir sur les échanges linguistiques

Quand ton Swap te rend visite

C’est le tour à ton Swap de te rendre visite. Bien sûr, tu veux organiser un séjour inoubliable. Sur cette page, tu lis comment.

5 conseils pour un séjour inoubliable

1. L’accueil – Pense au préalable à la manière dont tu vas accueillir ton Swap. Tu peux par exemple commencer par faire un tour de ton quartier et de ta maison. Tu le présentes à ta famille et tu lui expliques vos habitudes familiales.
2. Activités – Ce qui est chouette lors d’un échange linguistique, c’est que tu peux faire des activités amusantes avec ton Swap. Tu peux organiser des excursions et lui faire découvrir ta région Ce qui peut aussi être sympa, c’est de lui présenter tes amis. Ton Swap connaitra ainsi d’autres personnes.
3. Laisse un peu d’intimité à ton Swap – Vous vous êtes mis d’accord sur un séjour assez long ? N’oublie pas de laisser de temps en temps la possibilité à ton Swap de se retirer dans une pièce au calme dans la maison.
4. Inspiration – Es-tu à la recherche d’inspiration pour des activités amusantes ? Tu aimerais partir à la découverte d’une ville avec ton Swap ? Toutes les grandes villes et régions proposent des activités sur internet. Voici quelques liens intéressants : quefaire.be, tourismewallonie.be, namurtourisme.be, visitezliege.be, mtab.be ou bruxelles pour les jeunes.
Tu n’es pas obligé de quitter la maison tout le temps. Il y a mille autres façons de s’amuser chez soi et de profiter ensemble du temps libre. En pannée d’idées ? Voici deux liens pour trouver de l’inspiration : www.activitypedia.org ou www.momes.net.
5. Parler français – Adapte tes attentes au niveau linguistique de ton Swap. Lorsque ton Swap parle à peine français, tu ne dois pas t’attendre à avoir une conversation très complexe avec lui. Ton Swap tentera surtout de comprendre le français, et sera peut-être même assez silencieux au début. Choisissez alors des activités adaptées : n’allez pas boire un verre au café, mais allez plutôt jouer au football, à des jeux de société ou partez faire les magasins).

Pour plus de conseils sur comment parler le français avec ton Swap, cliquer ici.

que faire à Namur?
parler néerlandais en s'amusant
parler néerlandais en te faisant des amis

Parler français avec ton Swap

Quelques conseils quand tu parles français avec ton Swap (Ces conseils viennent du site Patati.be)

Essaie de toujours parler en français avec ton Swap. Tu devras peut-être parler plus lentement que d’habitude, afin qu’il puisse bien te comprendre. Essaie aussi de t’exprimer clairement et distinctement.

1. Parle calmement et distinctement

  • Fais des phrases courtes, mais correctes.
  • En parlant lentement et en articulant bien, ton Swap te comprendra mieux et pourra plus facilement apprendre de nouveaux mots.
  • Fais attention à ta prononciation et à l’utilisation des mots et parle de la manière la plus correcte possible.
  • Parle dans un langage correct. Certaines personnes pensent que les personnes qui parlent une autre langue les comprennent mieux quand elles inversent l’ordre des mots ou quand elles leur parlent en « petit chinois ». C’est totalement faux !

2. Ne bascule pas dans l’autre langue

Ne bascule pas dans l’autre langue, même si tu ne comprends pas ton Swap. Cherche d’autres mots, fais des gestes, mais continue à parler en français.

3. On peut rire, mais pas se moquer

  • Un Swap sensible peut mal interpréter un rire bien intentionné et se sentir mal à l’aise à cause de cela.
  • Explique à ton Swap ce qui est drôle dans sa prononciation, il pourra ainsi en rire également !

4. Comment apprendre de nouveaux mots à ton Swap ?

Tu ne dois pas les traduire. Explique-lui leur signification en français, cela l’aidera à mémoriser le mot.

  • Utilise le mot dans une phrase qui en fait ressortir le sens.
  • Donne un synonyme ou un antonyme (un mot qui signifie le contraire).
  • Utilise un mot nouveau ou difficile plus d’une fois dans la même conversation, et assure-toi que ton Swap le fasse aussi. De cette manière, il apprendra à utiliser le mot de la bonne façon.
  • Noter un mot peut aider à le mémoriser. Souligne alors la syllabe où se situe l’intonation dans le mot.
  • Va relire les mots que tu as notés précédemment (« Tu t’en rappelles ? » « Que signifiait ce mot ? »).

5. Tu n’as pas besoin de corriger ton Swap

  • Le plus important, c’est que ton Swap soit compréhensible et non pas qu’il parle parfaitement le français. Précise à ton Swap que ce n’est pas grave s’il fait des fautes.
  • Reformule les phrases de ton Swap au lieu de le corriger.
  • Encourage ton Swap à achever ses phrases quand il ne semble pas y arriver (« oui, tu t’en sors bien », « Continue, c’est juste »).

6. Ne te lance pas dans une explication grammaticale

On connaît rarement les règles grammaticales de sa langue natale et on ne sait jamais comment l’autre a appris ces règles.

7. Sois patient

  • Certaines erreurs sont très difficiles à corriger, sois donc indulgent quand quelqu’un fait la même faute pour la énième fois.
  • Votre Swap aura parfois des difficultés à mémoriser certains mots, sois donc patient lorsque tu dois lui réexpliquer un mot ou le corriger à nouveau.
  • Assure-toi de répéter suffisamment. Tu auras sûrement parfois l’impression de toujours répéter la même chose inutilement, alors que c’est justement très utile de répéter pour aider ton Swap à apprendre français.